Foutebol
   

Que faire du soldat Nasri ?


Hier, l’Euro avait démarré pour les Bleus contre l’Angleterre. La France réalisait un bon match face aux Anglais (1-1). Mais après le match, les médias se sont plus contentés de l’événement Nasri que du match remarquablement maitrisé des joueurs français. A qui la faute ? Aux journalistes, qui font leur métier et qui ont décidé de critiquer l’ancien marseillais ou bien lui-même qui aurait dû garder son sang-froid ? Décryptage d’un fait qui pourrait avoir pas mal de conséquences sur l’image des Bleus déjà ternie en 2010.


L’Equipe alluma la mèche lundi

Nous sommes lundi matin. Et dans le journal L’Equipe nous pouvons lire un article quasiment anodin avec un titre souhaitant doute piqué le citizen : « Nasri c’est pour lundi ? ». Cet article faisait état de la suffisance du marseillais avec les Bleus. Sans doute très peu flamboyant avec les Bleus lors des matchs de préparation. Le numéro 11 français réussissait à faire taire les critiques en marquant le but de l’égalisation qui lui valut d’être le meilleur joueur du match selon l’UEFA. Le français rajoute un signe de chut lors de sa célébration du but. Avec des mots qui allait avoir des incidences dans la presse. Lancer une polémique, une « affaire Nasri ». Pour le président de la FFF, Noël Le Graët, "on allume une mèche qui aurait dû être sans conséquence". Il préfère privilégier le sportif que cette hypothétique affaire : «Faut pas en faire une affaire. Je ne le condamne pas pour ce genre de geste après un but. Il a été élu par l'UEFA homme du match. Il a marqué un but et souvent après un but les joueurs ont des réactions. Certains font des galipettes, d'autres, malgré le carton jaune, enlèvent leur maillot. »


Nasri voulait simplement rendre la pareille

Le buteur français sait que son geste n’était pas à faire. Mais il voulait simplement faire taire les critiques qui ont une incidence sur sa famille. Le joueur de Manchester City a peut-être surréagit. Mais être le bouc émissaire, se faire réprimander par la presse. Il ne pouvait pas le laisser passer explique-t-il : « On fait tout pour déstabiliser l'équipe de France. Il faut la laisser travailler. Cela ne me déstabilise pas car je ne lis pas la presse mais ma mère est souffrante et quand elle lit que son fils est bidon,c'est délicat ». Le joueur estime que sa célébration était sans doute « maladroite » mais qu’il ne le regrette pas. On pourrait donc croire que les maux français de 2010 reviendraient de plus belles. Mais la Fédération souhaite ne pas trop s’exprimer sur le sujet. L’image des Bleus a été trop ternie par le passé. Samir Nasri l’a très bien compris, et a réagi tempérament aux micros des différents médias.

Finalement, les médias (en particulier l’Equipe) ont critiqués Samir Nasri. Le meneur de jeu de Manchester City et des Bleus a souhaité rendre la pareille. Il a voulu réagir aux critiques, à un papier le critiquant de manière explicite. Désormais, les Bleus doivent se concentrer sur le match contre l’Ukraine qui a parfaitement démarré son Euro avec une victoire face à la Suède (2-1). Laurent Blanc l’a très bien compris. Il a réagi à cet épiphénomène mais sa priorité reste le match face à l’Ukraine.

Florian Sabathier - 12/06/2012 - Lu 731 fois



Tous les commentaires

1.Posté par Max DUBS le 12/06/2012 15:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MaxDubs
Tout ça devient vraiment insoutenable !!!

Ça fait maintenant 6 ans qu'il y a un truc à dire sur les Bleus, les joueurs, l'épluchage des oranges et des bananes ! C'est fatiguant, sur les réseaux sociaux, c'est un carnage : démonter de telle manière le mec qui égalise, et de fort belle manière face aux Anglais est réductif et puéril. Rien d'autres à faire les mecs ?

Certes, son geste n'est absolument pas digne d'un joueur d'une équipe à l'Euro, voir même d'une équipe, tout simplement. Mais, sérieusement, quand on fait un plat énorme la-dessus, ça vaut vraiment le coup ?

On pense aux Somaliens au même moment qui bouffent des graviers ? je ne crois pas ! Il y a tellement plus grave et surtout dans une compétition comme celle-ci que tout le monde attend avec impatience et ce, tous les quatre ans ! On a fait un aussi gros plat sur le cirque Italiens ? Où, si je ne m'abuse il y a deux noms qui ressortent, mais eux il faut quand même les aduler et les laisser tranquille ? Pas d'accord !

Alors il faut sincèrement cesser ces enfantillages de journaleux à deux francs six sous et surtout, partager, communiquer cette joie que doit nous procurer cet compèt !

Même si hier l'EDF, ne nous a pas vraiment fait rêver, c'est l'Equipe de France, donc fermons là et profitons de ces 3 semaines ! En espérant le meilleur à la fin...

2.Posté par Alfred Galahad le 12/06/2012 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Facebook
Le problème c'est l'antécédent sud-africain, il oblige les joueurs à plus de self-control. A noter que l'Equipe est encore partie-prenante dans la polémique, d'où une question : L’Équipe, avec ou contre l'EDF ?

3.Posté par Nicolas WAITE le 12/06/2012 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nicolas
Très bonne question ! Car l’Équipe, toujours à l'origine des soucis. Remember Domenech, Anelka, Jacquet...

4.Posté par Valentin TEXIER le 12/06/2012 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Valtexier
Plus de self-Control = vrai ! Mais laissons les tranquille, tous les autres pays sont au calme, beaucoup moins de pression ! L'antécédent est là, c'est fait, trop tard... etc...

Maintenant, c'est Blanc au commande, une jeunesse talentueuse mais fougueuse, parfois arrogante, mais on le sait depuis qu'on a vu ce fameux " A la Clairefontaine", donc laissons les travailler dans de meilleures conditions !

C'est mon avis, ça suffit ces pitreries ! On est trop loin de tout ça pour clairement comprendre le fond du problème !

5.Posté par Jean-Christophe Gilbert le 12/06/2012 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très instructif tout cela.

Je me demande si, au fond, le problème est que l'Equipe soit le seul et unique quotidien sportif. Pour un grand pays comme la France, cette hégémonie est totalement surréaliste #abusdepouvoir

6.Posté par Florian SABATHIER le 12/06/2012 18:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

DelPiero10
Jean-Christophe , j'irai même plus loin dans ton analyse. Le magazine de Football le plus vendu n'est d'autre que France Football. Ce mag fait parti du groupe Amaury qui n'est d'autre que le groupe où il y a le quotidien l'Equipe. Le problème est qu'une hiérarchie s'est imposé à nous. Au peuple de choisir et donc de la changer.

7.Posté par Alfred Galahad le 12/06/2012 20:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Facebook
Domenech, très cool au Petit Journal, disait aussi qu'il doit y avoir des grandes gueules dans le groupe, ça fait partie du truc, pas con.

Nouveau commentaire :
Twitter