Foutebol
   

Bernard Lions


Interview exclusive Foutebol


Bernard Lions

Bernard Lions

D'où viens-tu ?

- "Je suis né à Barcelonnette, le cœur de l'humanité (je dis ça, parce que je ne suis pas chauvin pour un cheveu vu que je n'en ai pas beaucoup), dans les Alpes de Haute Provence. Rien à voir avec Barcelone, même si un de ses quartiers de pêcheurs s'appelle " Barceloneta " (la petite Barcelone ") et que les couleurs de son club sont sang et or. Comme la Provence et le mythique Barcelonnette Football Club (BFC) où j'ai sévi un temps. C'était d'ailleurs plutôt un sévice pour les autres de jouer avec moi… Dans ma ville natale, c'est plutôt " je suis Rital et je le reste ". Ce fut un régal de chanter " Di Biaggio ! Di Biaggio ! " dans le bar de mes potes napolitains à mon retour de la Coupe du monde 1998 (Di Biaggio avait raté son tir au but contre nous en quarts de finale). Je ne sais pas pourquoi, mais je n'ai rien chanté en 2006. J'avais dû prendre froid et être aphone ou un truc comme ça…"

Bernard Lions

Que fais-tu pendant l'Euro ?

- "Je serai stationné à Kiev, à partir du 6 juin, dans un appartement du centre ville loué par L'Equipe, où je serai en colocation avec un photographe. A part ça, je m'occuperai de l'Ukraine et de la Suède, seules Nations avec la France à résider en Ukraine (ben ouais, là-bas, les filles sont trop moches…)."

Bernard Lions

Qu'aimes-tu dans cette compétition ?

- "Le haut niveau, l'intensité des matches. A la différence d'une Coupe du monde, il n'y a pas de round d'observation car si tu enlèves le Brésil et l'Argentine, voire l'Uruguay et une Nation africaine de temps en temps, tu retrouves un concentré des meilleures nations au monde. Un Euro, c'est du cash d'entrée. Ca paye ou ça casse."

Bernard Lions

Quelle nation supportes-tu ?

- "Le Luxembourg... Non, la France, forcément ! " Allez les Bleus, on est tous avec vous ! " Là, j'imite Johnny Hallyday et son tube-bide inoubliable de la Coupe du monde tout aussi oubliable de 2002. Paraît qu'après ça, il voulait qu'on ne l'appelle plus que par son vrai nom. Sacré Jean-Philippe Smet va !"

Bernard Lions

Quel maillot porterais-tu sur le pont de la Baule ?

- "Ah bon, y'a un pont là-bas ? Un maillot de bain alors. Vu mon excédent pondéral, je n'aimerais pas faire fuir les touristes ukrainiennes et suédoises qui auraient eu l'impudente imprudence de me suivre."

Bernard Lions

Quels sont les joueurs qui vont émerger pendant cet Euro ?

- "Ribéry. Il faudra bien qu'il ressuscite un jour en équipe de France, non ? Plus sérieusement, j'avais misé sur Guidetti, le jeune attaquant suédois du Feyenoord, mais il est forfait. Je pense plutôt que cet Euro permettra à plein de gens de mieux connaître certaines futurs stars comme Huntelaar, Lewandowsky et autres."

Bernard Lions

Est-ce que ton couple va résister à cette avalanche de matches ?

- "Ben, vu les distances et les problèmes de transport en Ukraine, je ne couvrirai que trois matches du premier tour. Snif. Je ne risque donc pas d'être emporté... J'imiterai ma femme, également journaliste sportive, qui restera à Paris (faut pas pousser Mémé dans les orties quand même !) J'en verrai un max' à la télé. Et puis, ce n'est pas la première fois depuis qu'on est ensemble que je m'absente pour un petit moment. Je veillerai à passer du temps avec elle avant mon départ."

Bernard Lions

Peux-tu citer le nom d'un joueur polonais ou ukrainien ?

- "Vous plaisantez ou quoi ?! Obraniak, Perquis, Lewandowski… ; Chevtchenko, Voronine, Timotchouk… ça ne vous parle pas ? Sans oublier tous les anciens grands joueurs de ces pays. Je vous rappelle au passage que l'Ukraine est le pays des trois ballons d'or (je vous laisse les chercher. Bien fait !)."

Bernard Lions

Ton prono pour la finale ?

- "Je vois bien un finaliste surprise comme en 2004 avec la Grèce, du genre la Suède. Contre la France, bien sûr !"

Bernard Lions

Comment vois-tu les Bleus pendant l'Euro ? Mangés tout cru ou aller loin ?

- "Ils ont eu deux chances au tirage : débuter que le 11 ; ça leur laissera trois jours de préparation (et de repos) en plus, vu qu'en France on est plus intelligents que les autres et qu'on a fait terminer notre Championnat bien après tout le monde… et tomber contre l'Angleterre dès le premier match. Et sans Rooney (qui sera suspendu contre nous), la perfide Albion l'est beaucoup moins. Après, si tu sors des poules avec la Suède (voir question 9), tout est possible. Do you remenber 2006, quand l'Espagne devait mettre Zidane à la retraite dès les huitièmes de finale ?"

Bernard Lions

Quel message laisserais-tu à la planète Foutebol ?

- "Si le foutebol est le plus individualiste des sports collectifs, il est aussi le seul à pouvoir réunir autant de monde autour d'une seule et même passion. C'est pourquoi I Love Foutebol !"

Bernard Lions

Valentin Texier - 23/05/2012 - Lu 1195 fois



Tous les commentaires

1.Posté par Marcus SMITH le 23/05/2012 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MarcusSmith
Une interview plein de bon sens et d'humour. Vraiment sympa !

2.Posté par Nicolas WAITE le 23/05/2012 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nicolas
Très bonne interview. J'aime bien la réponse avec le Luxembourg ^^

Nouveau commentaire :
Twitter